Association Yuval

Association française pour la préservation des traditions musicales juives

Créé en 1985 par les professeurs Israel Adler, Frank Alvarez-Pereyre et Simha Arom, Yuval, association française pour la préservation des traditions musicales juives, a pour objectif la collecte, la préservation, l’étude et la diffusion des traditions musicales juives de France et d’ailleurs. Yuval est également impliqué dans plusieurs programmes de recherche internationaux sur les musiques juives. Il a notamment participé à l’élaboration d’une Anthologie des traditions musicales liturgiques des Juifs éthiopiens (en collaboration avec le C.N.R.S.) et à la réalisation de plusieurs missions de collectes sur les traditions musicales des Juifs de Djerba (collaboration Yuval - C.N.R.S. et Centre de Recherches sur les Musiques Juives de l’Université Hébraïque de Jérusalem). Enfin, Yuval, sous la direction d’Israel Adler, a contribué à la redécouverte d’œuvres majeures de la musique juive baroque, telle l’Oratorio Ester de Lidarti.

Vous aimerez aussi

Simha, l’africain : projection, rencontre, concert

Le 15 juin 2016 à 19h, l’Institut Européen des Musiques Juives, la Direction de l’Action culturelle du FSJU et le musée Dapper proposent une soirée (…)

Esther en chansons

LA SOURCE DE VIE - DIMANCHE 4 MARS 2012 - 9h15 - FRANCE 2 TELEVISION Une émission de Josy Eisenberg, avec Hervé Roten, ethnomusicologue, (…)

Stage de musique et chant médiéval, arabo-andalou et séfarade, pour instrumentistes et choristes de tout niveau

Stage du lundi 11 au dimanche 17 juillet 2016 à la Chapelle des Pénitents, 34660 Cournonterral (15 km de Montpellier) pour instrumentistes et (…)

Sortie du film « Mobile Etoile » réalisé par Raphaël Nadjari (France, 2016)

Un film sur les musiques synagogales et la difficulté de les faire revivre. Voilà ce que nous propose le tout dernier film de Raphaël Nadjari, (…)

Rencontre internationale du Judaïsme Francophone

Dimanche 20 mars 2016 à Netanya (Israël) : conférence de Hervé Roten sur le thème : Chansons françaises, chansons juives : une interférence (…)